Mon stage pré-professionnalisation dans l’enseignement


Quand j’ai fait mon article « Tu veux faire quoi plus tard ? » je ne savais pas du tout quoi faire, ni sur quel domaine je voulais m’orienter. J’ai réfléchi tellement longtemps en me posant mille questions. Au départ j’étais presque sur de vouloir faire une école de journalisme mais finalement je n’étais pas plus enthousiaste que cela et puis un peu après la rentrée 2019 nous avons eu un mail sur le fait de pouvoir faire une pré professionnalisation dans l’enseignement. J’avais l’envie de devenir professeur des écoles qui m’a toujours trotté dans la tête mais sans certitude . Et puis fin la réunion, je remplis les papiers pour commencé cela et voilà, j’ai d’ailleurs embarqué ma camarade aussi paumée que moi et ça m’a vachement rassuré 😂 puis nous voilà parties pour quelques mois de cours en plus de la licence.

La pré-professionnalisation qu’est ce que sait et en quoi cela consiste ?

En ce qui me concerne c’est des cours et un stage en plus de ma licence 3 qui permet de découvrir les métiers de l’enseignement. J’ai eu des cours le samedi matin 15 pour être précise. C’est des cours théoriques sur l’histoire de l’enseignement et 6 jours de stage, le jeudi après-midi pour ma part.

Le stage.

J’ai été affecté à un endroit que je connaissais car c’est mon école d’enfance donc j’y suis allez confiante même si mon premier jour a été beaucoup de stress. Me retrouver face a une classe avec des élèves aussi petits soit-il m’a vraiment fait bizarre. Mais la chose qui m’a fait comprendre que je voulais faire cela c’est qu’une fois arriver dans la classe je m’y suis sentie bien, certains élèves sont venus me voir intrigué par la nouvelle personne dans leurs classes c’était très marrant. 

Bon par contre comme c’est un stage d’observation je n’ai clairement pas fait grand-chose, il faut dire que le jeudi il vont à la bibliothèque et en sport donc pas le plus intéressant. le premier jour j’ai essentiellement regardé, appris les noms des élèves, repéré les élèves en difficulté et ceux pour qui il y avait plus de facilité. Et puis petit à petit je me suis investie un peu plus pour aider à ma manière la maîtresse qui a vraiment une classe compliquée. Entre les ardoises lancées en pleines classes et un petit garçon qui tape dans un coussin pour calmer ses pulsions c’est assez compliqué.

Il y a eu énormément de bon moment mais je vais pas vous mentir L’école primaire a bien changé depuis mon époque et j’ai était franchement choqué de tous ces changements même si d’une école à l’autre c’est différent du moins je pense. Par exemple les élèves ne se rangent plus mais vont tous seul dans les classes ou à la récréation. On ne demande plus pour aller aux toilettes, ils peuvent sortir de la classe pour « décompresser ». J’en passe mais franchement ça m’a vraiment étonné.

Pour finir sur une note positive parce que c’est principalement ce que je retiens, ce stage m’a conforté dans mon choix de carrière, je ne me vois pas faire autre chose. Et pourtant c’était pas gagné… à l’heure actuelle j’ai déposé ma candidature et j’espère être prise et pouvoir commencer en septembre. 

Belle journée !

3
Partager:

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :